La Ville d’Ath va accentuer sa politique d’économie d’énergie et se donner ainsi des objectifs précis de réduction des émissions de CO2 sur son territoire. C’est le résultat de l’engagement pris par le Conseil communal qui a voté vendredi dernier la proposition déposée par le groupe Ecolo.

Pour ce faire, la Ville d’Ath signera d’ici la fin septembre la Convention des Maires européens pour une énergie locale durable.

La Convention des Maires est le principal mouvement européen associant les autorités locales et régionales dans un engagement volontaire pour l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’augmentation de l’usage des sources d’énergie renouvelable sur leurs territoires. Par leur engagement, les signataires de la Convention visent à respecter et à dépasser l’objectif de l’Union européenne de réduire les émissions de CO2 de 20 % d’ici 2020.

En votant la proposition déposée par Ecolo, le conseil communal demande dès lors à la majorité de préparer un Bilan des émissions (BE) et de présenter un Plan d’action en faveur de l’énergie durable (PAED), approuvé par le conseil communal, au cours de l’année 2016.

L’implication des citoyens constitue un élément clé pour encourager le changement des comportements. En tant que signataire de la Convention, la Ville s’engage donc à mobiliser et à impliquer les citoyens dans l’intégralité du processus. Notre commune pourra compter sur l’assistance de l’intercommunale IDETA qui est également impliquée dans ce vaste mouvement qui regroupe aujourd’hui 6.493 communes européennes et 208 millions d’habitants.

A l’approche de la conférence sur les changements climatiques qui aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, Ath renforce ses ambitions en matière de politique énergétique et montre que le niveau local peut aussi contribuer à limiter la hausse de la température sur Terre et ses effets sur les gens.

Share This