Marc Dandoy, 5ème sur la liste Écolo à Ath

« LE » et « LA » politique… j’y crois !!!

Tout simplement parce que c’est « vivre et bâtir ensemble », faire société ensemble. Ensemble nous pouvons rendre ses lettres de noblesse au politique. Je réfute l’idée du « tous pourris » qui ne fait que nourrir les populismes de tous bords. Chacun, chacune est d’ailleurs appelé.e à participer et à contribuer à sa manière à la construction d’une société plus juste et plus solidaire.

La Démocratie reste une chance autant qu’un privilège… à condition de remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier… et c’est du boulot !!! Le philosophe Paul Ricoeur la définit ainsi :« Est démocratique une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité d’associer, à parts égales, chaque citoyen-ne dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d’arriver à un arbitrage ».

Les divergences existent, bien entendu et c’est tout « l’art » du politique que de les mettre en débat pour déboucher sur des décisions désormais communes (… et qui, à l’épreuve du temps, peuvent aussi, de toutes manières, être remises en questionnement). La politique ne se présente donc pas sous la forme d’un « catalogue » où chacun.e va « piquer » ce qui lui convient sans se soucier ni des autres, ni de l’ensemble de l’environnement. C’est dans cette optique que je me présente aux élections.

Je ne vais donc pas promettre la « lune », mais bien une Terre, et ici pour ATH, un petit coin de terre harmonieux au milieu du reste du Monde, où il fait et fera bon vivre dans un cadre respectueux de l’environnement, lieu ouvert, accueillant et hospitalier, attentif aux besoins et attentes de tout un chacun, attractif et dynamisant tant pour et avec les jeunes que pour et avec les personnes atteintes d’un handicap comme celles et ceux fragilisés par la vie.

Je suis cinquième candidat sur la liste Écolo… mais qui suis-je ?

Je suis d’abord un militant pacifiste depuis mon plus jeune âge !!! Je suis théologien protestant de formation; j’ai  été pasteur pendant 40 ans et enseignant à Ath pendant deux années. Je suis désormais à la retraite. Marié depuis 1972 avec Arlette, je suis père de trois adultes et nous sommes d’heureux grands-parents . Nous habitons Arbre. J’ai été objecteur de conscience au début des années 70 et de là date aussi mon ancrage et mon engagement dans le mouvement écologique.

Je milite pour que et  l’humain et l’environnement soient les critères de toute politique et non la proie d’intérêts privés comme financiers.  Je suis un chaud partisan de la culture du débat et préside actuellement ici à Ath l’Asbl “Espace Dialogue” qui promeut, pour tous les âges, des rencontres et des échanges interconvictionnels pour un meilleur “vivre et bâtir ensemble”.

Ai-je une “devise” … ? Oui, celle exprimée par Maxime Gorki qui proclamait : chaque être humain recèle en lui des trésors de possibilités, des talents endormis, des pensées originales. Chaque être a une grande valeur. Il faut toujours attendre le meilleur de l’humain; en attendre le pire, c’est le pervertir”.

C’est donc très naturellement que je  poursuis mon engagement citoyen au sein d’Écolo ; j’ai ce privilège de pouvoir porter un regard neuf et totalement désintéressé sur la politique… je n’ai pas besoin de « faire carrière » !!! Je « rêve » de voir s’enclencher ici à Ath une « vision » sur ce que pourrait devenir Ath à long terme… et pas seulement d’ici à la prochaine échéance électorale !!!  Mais pour cela il faudra aussi « se poser », prendre du temps, analyser, réfléchir… afin de pouvoir ensuite « agir » et se donner les moyens de sa politique. Il faut réfléchir ensemble et savoir d’abord « où aller » … et déterminer ensuite « comment s’y rendre » … La politique est de l’ordre de l’aventure, du « voyage » : on détermine son objectif et puis on s’attache à l’itinéraire !  Aujourd’hui nous ne pouvons plus nous permettre de vivre n’importe comment.      Martin Luther King disait déjà : « nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères (et sœurs) sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots ! ».  Dans ce sens je crois qu’il est nécessaire de redéfinir les fondements de la démocratie pour nous aujourd’hui ; je pointe alors particulièrement nos besoins de liberté, d’égalité, de bonne gouvernance, de justice, de solidarité…  Et pour y arriver nous ne pouvons plus nous satisfaire d’une « démocratie des urnes », mais nous devons aller de plus en plus vers une « démocratie participative » pour tendre vers une « démocratie délibérative ». Les moyens sont multiples ; à nous de les actionner ensemble : droit d’interpellation du citoyen, droit de pétition, droit d’initiative, budgets participatifs, référendums, consultations  populaires…

Ath, pays vert ??? Oui, encore et toujours plus… d’ailleurs le vert est dans la paume de nos mains !!!

Pour tout contact marcdandoy50@gmail.com et 0476/28.48.25. ou 068/56.88.20

 

Share This