Voté majorité contre opposition le jeudi 17 décembre, le budget 2021 de  la Ville prévoit d’ores et déjà les 750.000 euros que nous pourrions recevoir dans le cadre de l’appel à projets du Ministre wallon Philippe Henry « Villes pilotes de Wallonie cyclable ». Dans la foulée, les conseillers communaux ont d’ailleurs approuvé à l’unanimité notre dossier qui vise à améliorer les infrastructures cyclables dans les villages et au centre-ville. La réponse de la Wallonie devrait intervenir durant le mois de février 2021. D’ici là, on croise les doigts…
140.000 euros sont également inscrits pour des projets locaux d’amélioration des infrastructures et de nouveaux stationnements sécurisés pour les vélos.
Afin de développer un nouveau partenariat avec la Véloterie, la Ville a également prévu 30.000 euros. Il s’agira d’accompagner les Athois et les Athoises dans leur choix d’acquisition d’un vélo électrique, d’un Spedelec, d’un vélo cargo, etc.
Rappelons aussi que cette année scolaire 2020-2021, le projet de Brevet du Cycliste est reconduit pour la seconde année avec Pro Vélo, au bénéfice des élèves d’au moins 8 classes de 5ème primaire de notre entité. Un montant 16.000 euros octroyé par la Ministre De Bue, compétente pour la sécurité routière, est prévu.

Relocaliser notre alimentation

De son côté, la Ministre Céline Tellier, en charge de l’alimentation, vient de nous octroyer une somme de 200.000 euros pour un projet de renforcement des circuits court dans le Pays vert et au sein du Parc Naturel du Pays des Collines. Ce montant viendra s’ajouter aux 80.000 euros d’ores et déjà inscrits au budget 2021 comme contribution directe de la Ville d’Ath à ce nouveau projet qui s’étalera de 2021 à 2024 en collaboration avec de nombreux acteurs, dont le CARAH, le Parc Naturel du Pays des Collines, mais aussi Ath en Transition, Coprosain, etc. La redynamisation du Marché des Producteurs locaux montre à la fois l’intérêt de la population pour une alimentation de chez nous et la volonté du Collège communal d’avancer dans ce domaine créateur de nouveaux emplois. Outil essentiel du développement des circuits courts dans la région, notre abattoir communal se voit doter de 105.000 euros de crédits supplémentaires, notamment pour assurer la modernisation de la chaîne d’abattage de moutons.

Les chats, les tritons … et les rats

En 2021 encore, la Ville lancera avec Natagora et le contrat Rivière Dendre un programme en faveur de la biodiversité et la Nature. Nous préfinancerons à hauteur de 15.000 euros le creusement de mares afin de favoriser le développement du triton crêté, espèce menacée dans nos régions.
Les crédits sont en augmentation pour s’assurer du contrôle de la population de chats. Les montants consacrés à cette politique passent de 4.000 à 7.000 euros. Une hausse substantielle pour assurer plus de stérilisations de chats errants mais aussi celles de chats domestiques lorsque leurs propriétaires entrent dans des conditions de revenus définis par la Région wallonne.
Les rats ont aussi tendance à pulluler. Notre stratégie doit évoluer si nous voulons limiter les dégâts liés à ces rongeurs. Ainsi, un travail plus systématique remplacera l’intervention au coup par coup, peu efficace et écologiquement problématique à cause des produits répandus dans l’environnement et qui s’accumulent dans la chaîne alimentaire. Cette nouvelle politique sera alimentée par un budget de 45.000 euros ce qui correspond à un triplement des moyens par rapport à 2020.

Des crédits sont également inscrits au budget 2021 pour le lancement du premier Plan Communal de Développement de la Nature à Ath (20.000 euros). Nous attendons à ce sujet le feu vert du cabinet de la Ministre de l’Environnement.

Au-delà de nos frontières

Enfin, comme échevin chargé des Relations Internationales de notre Ville, je suis heureux de développer l’année prochaine un projet de coopération internationale avec la Ville d’Hébron en Palestine. Un crédit de 105.000 euros (dont 90.000 de subsides potentiels) est inscrit pour ce faire au budget 2021.

Ronny Balcaen, Echevin de la Transition écologique

 

Share This