Conseil communal du 31 mars 2021
Intervention de Laurent Delvaux, conseiller communal 

 

Point 20 : Modernisation du parc d’éclairage

Difficile pour Ecolo de ne pas s’enthousiasmer pour cette phase de la modernisation de notre parc d’éclairage puisqu’il est ici question à la fois d’investissements durables, d’innovation technologique, d’économie d’énergie, de respect de l’environnement, de réduction des émissions de CO2 et de sécurité.

Un investissement communal pour cette année de 145.000 EUR qui permettra d’économiser par la suite chaque année 24.330 EUR.
Soit un retour sur investissement après un peu moins de 6 ans.
C’est une bien belle manière de considérer l’argent du contribuable.

Le recours à de nouvelles techniques d’éclairage ayant une durée de vie plus longue, il occasionnera ainsi des économies supplémentaires et également moins de déchets.
Une réduction annuelle de la consommation énergétique de 128.052 KWh, ce n’est pas anodin surtout à une époque de transition énergétique où il nous faut faire face à la sortie du nucléaire, à la question de l’obsolescence du réseau électrique, au projet de la boucle du Hainaut, l’autonomie énergétique, le renouvelable, … autant de contrariétés pour nous tous et qu’une réduction de consommation d’énergie ne peut qu’atténuer…

Des économies vertueuses

La modernisation de notre éclairage, c’est aussi un éclairage plus performant, plus directif et avec des températures de couleurs harmonisées de manière à respecter davantage le patrimoine, la nature et la faune environnante.
Un éclairage plus performant, c’est offrir à tous, en ce compris les personnes les plus vulnérables, un accès plus sécurisant à nos rues, une fois la nuit tombée, que l’on soit à pieds, à vélo ou en voiture.
Et puis, les seuls travaux de cette phase-ci du renouvellement des luminaires, permettra de réduire chaque année de 35 tonnes nos dégagements de CO2.

Pour rappel, via le plan d’action athois en faveur de l’énergie renouvelable, nous nous sommes engagés à réduire, d’ici 2030, nos émissions de CO2 de 40%.
Soit une diminution de 114.200 T par rapport à 2006.
35 tonnes sur 114 200, peut sembler négligeable mais il ne s’agit ici que d’une seule phase d’un vaste chantier qui s’étale sur 10 ans et comme l’efficacité énergétique de la technologie LED n’a de cesse d’évoluer, dans sa globalité, nous pourrons dire que la modernisation du parc d’éclairage aura une incidence significative sur la réduction des émissions de CO2 de la Commune d’Ath.

Bref, autant de raisons d’accueillir à bras ouverts cette nouvelle phase de la modernisation du parc d’éclairage de notre commune, tant économique et sécurisante qu’écologique.

 

Share This