Conseil communal du 31 mars 2021
Intervention de Jessica Willocq – Échevine de l’Enseignement officiel et artistique

 

Point 22 : Aménagement des sanitaires de l’école de Ghislenghien. Approbation des conditions et du mode de passation.

 

La crise du coronavirus impose un nouveau rapport du citoyen à l’hygiène.
Une éducation qui commence dès l’école et plus précisément aux toilettes, lieu maudit pour de nombreux élèves.
Entre urgence et changement à long terme, les écoles doivent s’adapter au mieux pour faire de l’hygiène des mains et des sanitaires une priorité.

 

Au-delà des travaux qui vont pouvoir être réalisés nous désirons avoir une réflexion globale au sein de nos écoles communales sur la question des sanitaires.

En effet, l’état des sanitaires est fréquemment pointé du doigt dans les établissements scolaires.
Sujet tabou pour certains, préoccupation majeure pour d’autres, l’heure est venue de faire le point et de mettre en lumière ce phénomène : « Les toilettes dans les écoles sont-elles un véritable enfer où les enfants apprennent à se retenir ? ».

Toilettes filles/garçons non séparées, accès limités, absence de papier toilettes, mauvaises odeurs, fermetures des portes défaillantes… sans oublier les moqueries, les bousculades et les bagarres…
Au final, les toilettes sont loin d’être des « lieux d’aisance » ! et tous les motifs sont bons pour éviter de devoir s’y rendre.
Or, l’envie de s’y rendre n’est pas un caprice, mais répond à un besoin primaire.

 

Des WC propres et bien entretenus

Toutes les études le montrent : si les lieux d’aisance restent propres et bien entretenus, les enfants les fréquentent … et les problèmes de santé diminuent !

Pour nous, il est dès lors grand temps de trouver des solutions adaptées à chaque implantation scolaire pour contrer ce problème.
C’est pourquoi, je désire, avec nos directions, que nos écoles mènent ces réflexions en équipe avec les élèves en participant, autant que possible, à la campagne « Ne tournons pas autour du pot ! ».

Cette campagne, dans le cadre du Pacte d’excellence, a reçu le soutien de la Ministre de l’Education et des bâtiments scolaires du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Nous espérons qu’elle permettra d’amplifier le nombre d’appels à projets dans les années à venir et améliorera par un travail de fond le bien-être et la santé de nos petits élèves.

Share This