… un nouveau projet éolien, des modifications budgétaires, de nouvelles taxes… beaucoup de points à l’ordre du jour du conseil communal de fin octobre. Nous avons pointé l’absence de collaboration entre la Ville et le CPAS sur la prise en charge des sans-abri, objet d’un cavalier seul du bourgmestre…

A l’occasion du vote du budget 2015 modifié du CPAS, que nous avons approuvé, nous avons insisté pour que le budget 2016 prévoie des moyens pour accompagner les sans-abri dans un processus d’intégration. En effet, nous avons appris le 22 octobre dernier par la presse et en commission des finances que le Bourgmestre avait rencontré, avec la police, les personnes sans-abri sur notre commune et qu’une structure provisoire d’accueil au sous-sol du service incendie de la ville a été prévue jusqu’à la fin de l’hiver 2016. C’est une bonne chose. Mais peut-on mener une politique en faveur des personnes sans-abri sans un partenariat avec le CPAS ?

De notre point de vue, une structure d’abri de nuit ne sera ni suffisante, ni efficace si elle n’est pas accompagnée d’un travail social. L’accompagnement éducatif et social des personnes sans-abri est une mission essentielle si on veut réussir la réintégration. Et le CPAS doit s’y investir. C’est sa mission !

En savoir plus : l’intervention complète de Jessica Willocq

En savoir plus : le compte-rendu du conseil communal sur No Télé

Hausse des taxes sur les immondices

Les poubelles vont encore augmenter ! Et ça va encore être à cause des écolos comme se plaisent à raconter certains responsables ! Hé bien non ! En effet, une bonne partie de cette augmentation est due à des décisions récentes du gouvernement fédéral où siège le MR et du gouvernement wallon ou siègent PS et CDH qui affectent les comptes de l’intercommunale Ipalle qui brûle nos déchets. Iaplle renvoie la facture aux communes et les communes à leurs citoyens. Le groupe Ecolo votera contre cette augmentation des taxes sur les immondices qui passe de 20 à 30.00 € par an par ménage d’une personne et de 50 à 65.00 € par an par ménage de plus d’une personne. Le prix des sacs reste lui inchangé.

Budget 2015 de la Ville

Malgré les efforts demandés au personnel communal et aux citoyens, la situation budgétaire reste difficile, comme en témoigne le refus de la majorité PS-MR de revenir sur la disparition de la prime de fin d’année.Paradoxalement, la Ville recrute pas mal de nouvelles personnes, pour un coût estimé à 225.000 EUR, qui en année pleine, représentera sans doute 300.000 EUR. L’occasion pour nous de redemander que les recrutements soient soumis à une procédure objective de sélection, pour éviter toute contestation et pour garantir l’efficacité des services communaux.

En savoir plus : l’intervention complète de Ronny Balcaen sur le budget 2015 ajusté

En savoir plus : Trop de recrutement ?

Projet d’un parc de 4 éoliennes entre Ostiches et Rebaix le long de l’autoroute

Nous avons assisté à la réunion d’information sur ce projet d’un promoteur privé. Nous avons été agréablement surpris par la qualité du débat. Beaucoup de questions ont été posées par les quelque 50 habitants présents dans une atmosphère d’écoute et de respect. Il revient maintenant à l’étude d’incidences à apporter des réponses et des éclaircissements et à se positionner sur le projet. Ecolo veut insister sur le fait qu’une des quatre éoliennes, si le projet voit le jour, sera une éolienne citoyenne dans laquelle les Athois pourront investir.La délocalisation de la production de l’énergie, ici par les éoliennes, doit permettre aux gens d’en retirer un bénéfice. La production d’énergie, ce n’est plus seulement l’affaire des grandes multinationales ou des grands groupes. Il est donc important de faire à notre niveau, la promotion de cette éolienne citoyenne.

 

Share This