Conseil communal du 18 novembre 2019 – ATH

Intervention de Esther Ingabire, conseillère communale sur la « charte éclairage »

Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et messieurs les échevins
Mesdames et messieurs les conseillers communaux

Cette charte éclairage est une bonne nouvelle pour les Athois et Athoises. En effet, depuis de nombreux mois parfois années, certaines zones de nos villes, sont peu ou pas éclairées.
Plusieurs marches exploratoires organisées par plusieurs organisations féministes ont permis de mettre en lumière (sans mauvais jeu de mot) plusieurs lieux manquant de luminosité.
Nous pouvons par exemple citer les lieux autour des murs de Burbant, le passage près de Burbant ou encore les tunnels de la gare. Ces lieux font partie de ceux qui ont été identifiés par Vie Féminine et les Femmes Prévoyantes Socialistes comme des lieux où les femmes ne se sentent pas à l’aise.
Le 25 novembre prochain aura lieu la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

La prévention de la violence, la protection des victimes et la poursuite des auteurs sont les principes fondamentaux permettant de prendre en compte les victimes.

Cependant, la luminosité de ces lieux ne concerne pas seulement les femmes. Elle concerne l’ensemble des citoyens. Il est d’autant plus difficile d’inciter les gens à choisir la mobilité douce, si nous ne pouvons pas garantir leur confort aux abords de la Gare d’Ath. Le groupe Écolo vous demande donc d’être d’autant plus vigilants à ces publics lorsqu’il faudra réparer les lieux de luminosité défectueuse.

Share This